Les aides au déménagement

Si vous prévoyez un changement de domicile, sachez que vous pouvez bénéficier d’une aide financière pour le déménagement. Quelles sont ces aides et comment les obtenir ? Nous vous expliquons tout ici. 

Sommaire

Déménager implique des coûts et il est important de bien être préparer au démarches liées au déménagement.  Il existe des aides financières pour couvrir vos dépenses. Retrouvez sur cette page la liste des aides et les montants. 

La prime de déménagement de la CAF

La prime de déménagement de la CAF est destiné aux familles ayant au moins trois enfants à charge, qu’ils soient déjà nés ou à naître.

Cette aide est gratuite et varie en fonction des dépenses engagées pour le déménagement. Le montant de la prime est plafonné à 1 070,23 €  avec la possibilité de bénéficier d’une somme additionnelle de 89,19 € par enfant.

Pour bénéficier de l’aide au déménagement de la CAF, vous devez remplir trois conditions :

  1. Avoir au moins trois enfants à charge, nés ou à naître
  2. Être éligible à l’aide personnalisée au logement (APL) ou à l’allocation de logement familiale (ALF) pour votre nouveau logement
  3. Déménager dans un certain délai

Comment demander l’aide au déménagement de la CAF ? 

Vous devez envoyer à la CAF, dans les 6 mois maximum après votre déménagement, un dossier comprenant :

  • Le formulaire de demande de prime de déménagement
  • Les justificatifs des frais engagés, comme la facture de l’entreprise de déménagement, la facture de location d’un véhicule, les factures d’essence, etc.

 

La prime de déménagement est versée en une seule fois, après que vous ayez fourni les justificatifs des dépenses engagées. 

Si votre situation financière est difficile, vous pouvez demander une avance sur présentation d’un devis. Cette avance peut représenter entre 50% et 75% du montant du devis, dans la limite du montant total de la prime.

Pour obtenir le solde de la prime, vous devrez fournir la facture acquittée dans les 6 mois suivant votre déménagement, afin de justifier de vos dépenses. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre caisse pour connaître les démarches à suivre.

Si vous habitez à Paris, vous devez contacter le centre d’action sociale de la ville de Paris.
Si vous habitez dans une autre commune, vous pouvez contacter votre mairie (centre communal d’action sociale ou service social).

L’aide du Fonds de Solidarité pour le logement

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) propose une aide destinée aux personnes ayant des difficultés à couvrir les frais liés à leur changement de domicile. Cette aide financière peut être versée sous la forme d’une subvention ou d’un prêt, et elle peut être utilisée pour alléger les coûts associés à l’emménagement dans un nouveau logement.

L’aide au déménagement du FSL permet de payer : 

  • Les frais d’installation dans le nouveau logement.
  • Les dépenses nécessaires au maintien dans le logement

Pour bénéficier de l’aide du Fonds de Solidarité pour le logement, vous devez être : 

  • Un locataire ou sous-locataire
  • Un propriétaire occupant son propre logement
  • Une personne hébergée gratuitement
  • Un résident d’un logement-foyer

 

Qui peut bénéficier de l’aide du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) ?

L’aide du FSL peut vous être accordée si vous êtes :

  • Locataire ou sous-locataire
  • Propriétaire de votre logement
  • Hébergé gratuitement
  • Résident d’un logement-foyer

Pour obtenir cette aide, le département prend en compte vos revenus, à l’exception de certaines prestations comme les aides au logement, l’allocation de rentrée scolaire ou l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé. Le montant de l’aide peut varier selon vos revenus : plus vos revenus sont faibles, plus l’aide sera élevée.

Comment demander une aide du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) ?

Pour faire une demande d’aide au FSL, vous devez contacter une assistante sociale. C’est elle qui effectuera la démarche pour vous. Selon votre situation, vous pouvez rencontrer une assistante sociale dans différents endroits :

  • Si vous êtes allocataire de la Caisse d’allocations familiales (CAF), vous devez contacter votre caisse.
  • Si vous êtes allocataire de la Mutualité sociale agricole (MSA), vous devez contacter votre caisse.

Agri-Mobilité pour les salariés agricoles

En tant que salarié du secteur agricole, vous pouvez bénéficier de l’aide AGRI-MOBILITÉ pour faciliter votre mobilité professionnelle.  Vous pouvez bénéficier d’une aide financière allant jusqu’à 3 200 € pour vous aider à déménager. 

L’aide financière prend en charge : 

  • les frais d’accompagnement à la recherche d’un logement
  • une partie des dépenses liées à votre mobilité professionnelle 

Vous pouvez faire votre demande jusqu’à 6 mois après votre date d’embauche ou de mutation professionnel. Cette aide peut être cumulée, sous certaines conditions, avec d’autres aides Action Logement.

Si vous êtes salarié, vous pouvez vérifier dans la convention collective de votre entreprise si elle prévoit une prise en charge totale ou partielle de vos frais de déménagement.

L’aide à l’installation des personnels de l’État (AIP)

L’État propose une aide financière pour aider les nouveaux agents publics (fonctionnaires ou contractuels) à s’installer. Cette aide, appelée « Aide à l’installation des personnels de l’État » (AIP), peut atteindre un montant maximal de 700 € à 1 500 € selon votre situation.

Cette aide permet de couvrir certaines dépenses liées à l’installation, comme :

  • Le premier mois de loyer (y compris les provisions pour charges)
  • Les frais d’agence et de rédaction du bail
  • Le dépôt de garantie
  • Les frais de déménagement

Pour connaître les conditions d’attribution, consultez la page de l’AIP : Les conditions d’attribution de l’AIP 

Les aides au déménagement pour les retraités

En tant que retraités, vous pouvez prétendre à des aides financières pour votre déménagement de la part des caisses de retraites : 

  • les aides au déménagement de l’AGIRC et de l’ARRCO
  • les aides au déménagement de l’IRCANTEC
  • les aides au déménagement de la CNRACL

 

Pour en savoir plus sur ces aides : rendez-vous sur notre page dédiée : aides au déménagement pour les retraités 

L'aide à la mobilité de Pôle Emploi

Pôle Emploi s’engage également en faveur de la mobilité professionnelle en proposant un remboursement total ou partiel des frais liés aux déplacements. Cette aide financière est plafonnée à 5 200€ par an. Pour bénéficier de cette aide, vous devez : 

  • avoir des revenus considérés modestes et être en recherche d’un emploi, sans bénéficier d’une allocation chômage ou d’un RSA socle
  • avoir une allocation chômage inférieure à l’aide au retour à l’emploi (ARE), soit jusqu’à 31 € par jour
  • être créateur ou repreneur d’entreprise et avoir le statut de salarié d’entreprise lors d’une reprise d’emploi

Pour en savoir plus sur l’aide à la mobilité de Pôle Emploi : Aide au déménagement de Pôle Emploi 

Ecrit par Meredith
Ecrit par Meredith

Incollable sur les pratiques des déménageurs professionnels, Meredith distille les conseils avisés pour déménager l'esprit serein. Economies, timings, astuces en tous genres qui vous feront gagner du temps et de l'argent, rien ne lui échappe

Dernière mise à jour le 10 juin 2024